Déchets

/Déchets
Déchets2019-01-22T12:30:36+00:00

Des éco-technologies pour le traitement et la valorisation des déchets organiques

LombriTek association propose, aux exploitations agricoles et industries agro-alimentaires, une solution écologique pour réduire, traiter et valoriser, sur place, leurs déchets organiques. Recycler les déchets directement à la source apporte des bénéfices économiques et environnementaux (économie des coûts de collecte et de transport, valeur économique des matières recyclées, réduction de l’empreinte carbone…). LombriTek association conçoit des plateformes de lombricompostage pour traiter et recycler tout type de déchet organique, en utilisant des lombriciens spécifiques.

Notre technologie reproduit de manière accélérée, ce que la nature met plusieurs mois à faire.

Le Lombricompostage est un phénomène naturel selon lequel la matière organique est décomposée et transformée en matière minérale grâce à l’action de micro et macro-organismes tels que les lombriciens. Cette matière minérale obtenue, appelée lombricompost ou humus, est un amendement organique indispensable à la structuration des sols et donc essentielle à la vie végétale et animale. Notre technologie reproduit de manière accélérée, ce que la nature met plusieurs mois à faire.

Le principe du fonctionnement de notre technologie en 4 étapes

ÉTAPE 1 : Préparation des déchets organiques

Broyage des déchets organiques

Le broyage est généralement utilisé en amont d’une unité de traitement de ce type de déchets. Cette technique vise à diminuer et à maîtriser la granularité de matériaux organiques solides en augmentant sa surface spécifique de contact, permettant de cette manière une meilleure réactivité des bactéries. Cette intervention doit être maîtrisée afin de faciliter les étapes ultérieures du traitement des déchets organiques par lombricompostage. Plus petits sont les éléments, plus vite se réalise le processus de décomposition.

ÉTAPE 2 : BIOHYGIÉNISATION

Fermentation chaude par l’action
de bactéries thermophiles ± 70°C

Les déchets subissent un processus naturel de montée en température, grâce aux bactéries thermophiles. Ce processus correspond à une fermentation chaude jusqu’à environ 70°C (en présence de l’oxygène de l’air). C’est une phase de désinfection et désinsectisation, et une première étape de transformation et réduction d’environ de 30% du volume de la matière organique en décomposition.

ÉTAPE 3 : LOMBRICOMPOSTAGE

Maturation par coaction
lombricienne-bactérienne +- 20°C

Les déchets après biohygiénisation sont récupérés sur une plateforme de lombricompostage. Cette étape de maturation est un procédé de dégradation biologique de la matière organique par coaction lombricienne-bactérienne. Les lombriciens ingèrent la matière organique en décomposition et diminuent d’environ 70% le volume restant des déchets. L’activité des lombriciens permet un brassage permanent des déchets en décomposition, évite le tassement et le risque de mauvaises odeurs, et accélère l’évolution de la matière organique vers une matière minérale d’excellente qualité, le lombricompost.

ÉTAPE 4 : FINITION

Séchage, Criblage,  Stockage/Ensachage
du lombricompost

Le lombricompost obtenu après la phase de lombricompostage, doit être partiellement séché pour pouvoir être récupéré par criblage. Le produit finalisé est ensuite stocké ou directement ensaché pour une éventuelle commercialisation.

Les plateformes de lombricompostage conçus par LombriTek sont compactes et traitent des quantités importantes (en tonne) de déchets organiques tels que fumiers, lisiers et fientes d’animaux, déchets alimentaires issus de la restauration collective, des cantines scolaires, déchets issus de la préparation et de la transformation des aliments, déchets provenant de la transformation du bois non traité, déchets végétaux…
Notre technologie permet de réduire le volume initial de déchets de près de 80%, et de valoriser 100% la matière organique en un lombricompost d’excellente qualité, riche en minéraux et oligo-éléments. Ce lombricompost peut ensuite être commercialisé et utilisé en agriculture biologique
(norme NFU 44-051).
Avec cette technologie écologique de valorisation des déchets, les entreprises s’inscrivent dans le cadre de l’économie circulaire et valorisent également leur image éco-responsable auprès des clients, fournisseurs, partenaires et publics.

Le lombricompostage permet une réduction de déchets de 80%